CONCEPTION LONGERON

Le longeron d’aile du Magic 2 est réalisé de façon différente de ce qui se pratique habituellement.

Il a été pensé pour :

  • améliorer sa résistance à poids équivalent
  • améliorer la  sécurité sa fiabilité
  • améliorer la facilité de réalisation par un constructeur amateur. Les collages âmes / semelles sont beaucoup moins chargés rendant la réalisation du longeron moins « critique »

Habituellement

Les longerons avec semelles en Spruce ou Orégon comme sur un CAP 10, un CAP 21,  231 ou un Piel sont des longerons caisson ou « Mono- caisson »  ou les semelles sont jointes par 2 ames en CP de bouleau fibre à +/- 45 collées sur les faces avant et arrière

Exemple d’un longeron bois type CAP 10 ( ou de CAP 20L / 21 etc)
longeron cap 2

longeron cap

Exemple d’un longeron carbone type CR 100 : les semelles sont en pultrudé de carbone 5×18 superposées les une au dessus des autres ( de la même manière que l’on superpose les planches de Spruce dans un longeron bois)…. mais plus étroit vu la différence de résistance entre le Spruce et le carbone
longeron cr100

longeron cr1002

 

Sur le Magic

Longeron principale est de type « multi caisson ». Le semelles carbone ne sont pas superposées verticalement mais horizontalement

Les âmes sont en CP plus fin, de 1.5 ou 2 mm  disposés entre chaque baguette carbone.

section longeron

Longeron magic

 

Caractéristique

Semelles réalisées en plats de carbone pultrudé 18X5 de provenance Epsilon composite ( lot de matière produit pour les CR 100 dont il reste un stock de 2000 m)  Elles sont protégées par 5 mm de CP bouleau orienté +/- 45° sur leurs face extérieures ( extrados et intrados)

Ames en contreplaqué de bouleau fibres à 45°

Volume entre les âmes rempli  par un croisillon de baguettes de spruce pour éviter leur flambage et participer à la reprise d’effort tranchant et de glissement entre les semelles

Ci dessous le caisson « 0 » dans  son gabarit avant collage et coffrage

20180218_221511 (Medium)

Dans chaque caisson, cale en CP okoumé fibres +/- 45 entre les semelles au niveau des axes de fixation fuselage. Découpées en fraiseuse numériques ces cales reçoivent un insert alu au niveau du passage de l’axe afin d’éviter tout problème de matage.

Note sur la conception « Multi caisson »

Comparativement à la solution habituelle mono-caisson, la solution multi caisson me permet :

D’accroitre la sécurité : Dans la partie centrale qui est la plus chargée, les 7 semelles réparties horizontalement travaillent identiquement. Un éventuel défaut de matière d’une semelle présent donc moins d’importance. Dans une conception ou les semelles sont superposées verticalement la semelle supérieure plus chargée que les autres devient critique si elle possède un défaut interne au mauvais endroit   

– De maximiser la distance entre les centres des semelles et d’éviter au niveau de l’emplanture de faire travailler à faible taux des fibres rapprochées de la fibre neutre

– De multiplier considérablement les surfaces de collages entre âmes et semelles. Dans cette conception multi caissons la surface de collage est environ 5 fois supérieure à celle d’un longeron conventionnel. Devenant non critique, et de loin.

– D’avoir une décroissance régulière de l’épaisseur totale des âmes avec l’envergure puisque seul le caisson central  « caisson 0 » fait toute l’envergure.

-D’utiliser du CP fin ( inférieur à 2.5 mm) qui à l’avantage de pouvoir  être contrôlé sous une lampe puissante ( voir onglet  » contreplaqué » ) ce qui n’est pas faisable avec du contreplaqué plus épais.

 

1